Les cours d'été sont finis ! Rendez-vous à partir du 13 Septembre : les lundi 9h30 Gymnase Cordouan /Mercredi 10h00 à St Sulpice/ Mercredi 19h30 MaisonAssos Royan, et d'autres séances encore. Informations au 06 80 13 39 97. Namaskar, Om Namo Gourou Dev Namo !!

Association Yoga de Vie
Royan

Yoga de Vie

Yoga et Calme Mental pour tous en Pays Royannais

Q – Il y a beaucoup de types de yoga. Comment savoir lequel est bon pour moi et comment m’y reconnaître ?

Les yogas traditionnels qui nous viennent d’extrême orient sont très anciens, ​(les premières
représentations dans la vallée de l’Indus ont environ 6000 ans), relativement peu nombreux et se
divisent en plusieurs « voies » ou pratiques ​(Bhakti, Jnana Yoga etc…). Le premier et plus connu
traité codifié a été écrit au IIè siècle av.JC.

Les occidentaux ainsi que certains enseignants indiens en ont « inventé » de nouveaux,
faisant « du neuf avec du vieux » ! Il existe donc un nombre incroyable de « nouveaux »
yoga ou des disciplines de gymnastique qui ont tiré leur inspiration du yoga (Pilates par
exemple). Il existe aussi des petits malins avides, comme dans tous les domaines ! Il faut
vous fier à votre intuition, en essayer plusieurs, choisir l’enseignant(e) avec le ou laquelle
vous vous sentirez en affinité et en sécurité et qui vous amènera à vous sentir « bien
dedans, bien dehors » !

Q – Alors qu’allons nous pratiquer dans vos ateliers ?

Du Hatha Yoga, des asanas donc, du Pranayama (Respirations), du Yoga Nidra ou pratiques
de relaxations, du yoga tibétain, très tonique ou énergétique, et encore bien d’autres
activités pour apaiser l’esprit et tonifier agréablement le corps, l’un et l’autre étant
indissociables !

Q – Je peux m’inscrire n’importe quand ?

Oui. A n’importe quel moment de l’année. Si vous n’avez jamais pratiqué, je vous
consacrerai un moment pour que nous en parlions.

Q – Quelles sont les conditions pour pratiquer un bon cours de yoga ?

  • Arriver 10 mn avant pour ne pas avoir à se presser, (et échanger avec les autres !) et pour se changer.
  • Prévoir des vêtements souples et/ou amples, de préférence de couleur claire, pas de chaussures spéciales, le yoga se pratique pieds nus
  • Avoir son propre matériel, simple et peu onéreux : 1 tapis de yoga, 1coussin dur et/ou une brique, une couverture pas trop épaisse pour la relaxation, la protection des genoux et certaines postures inversées
  • Ne pas avoir mangé depuis 2 heures​ ​(4 heures après un repas copieux ou absorption de vin)
  • Ne pas se doucher avant 1h après le cours
  • Ecouter les conseils de l’enseignant(e) sur la structure juste des postures et les points d’Attention/Conscience
  • Etre dans l’attention fine à la perception de son corps

Q. Le yoga, c’est pour les femmes ou les jeunes ou les « mamies » non ?

Certainement pas ! En Inde, traditionnellement c’était les hommes qui pratiquaient. Les « yoginis » étaient rares. A tout âge chacun(e) peut apprécier les bienfaits de sa pratique. D’autant qu’il peut y avoir, dans un même cours, de multiples pratiques dont vous vous approprierez certaines plus que d’autres.

Q – Je ne suis pas souple du tout, ou je suis « rouillé(e) », est ce que je peux pratiquer ?

Oh oui ! si vous avez des muscles tendus, le yoga est le meilleur moyen pour vous assouplir. Contrairement à ce que peuvent laisser croire certains pratiquants, le yoga n’est pas un numéro de cirque et un show compétitif et comparatif. Les asanas existent au service de votre corps et de votre mental, pas l’inverse !

Q – Je n’ai aucune religion, (ou je suis chrétien ou juif ou musulman) et je ne veux surtout pas pratiquer le bouddhisme ou l’hindouisme. Que va-t-il se passer si je pratique le yoga et qu’en est-il de la méditation ?

Le yoga n’a ni dogme ni croyance et tend à élargir la liberté intérieure. Les ateliers sont placés sous le signe de la laïcité. Le Calme Mental, la Tranquillité Intérieure, le bien-être corporel ne sont inféodés à aucune religion ou peuvent être issus de toutes ! Quant à la méditation, je vous invite à vous reporter à la rubrique Activités.

Q – J’ai un handicap (un glaucome, des rhumatismes, des séquelles d’interventions ou d’AVC etc…) est ce que je peux pratiquer le yoga ?

Certes oui ! Sauf cas rare, votre médecin pourrait même vous le recommander et vous délivrer l’attestation
nécessaire. SI vous signalez votre souci, les asanas seront adaptées, voire spécifiques, et l’enseignante vous
invitera toujours à respecter votre rythme et à prendre soin de vous tout en repoussant en douceur
vos limites actuelles
​​. ​Important : toujours veiller à Ses lombaires, ses genoux, ses cervicales et sa ceinture
abdominale.

Q – Je suis enceinte et je voudrais bien m’y mettre. Qu’est ce que je risque ou que risque mon bébé ?

Il existe des postures et des respirations adaptées à la grossesse et d’autres contre indiquées. En compagnie
d’une enseignante avertie, ni vous ni votre bébé ne risquez rien, bien au contraire, et l’effet positif du yoga bien
compris sur la grossesse et l’accouchement n’est plus à démontrer.

Q – Quelle est la différence entre le sport ou la gymnastique et le yoga ?

(Désport ou Déport en vieux français : Amusement, Détente)

  • La plupart des postures impliquent l’ensemble du corps et font travailler en finesse et douceur, en les respectant, des muscles souvent négligés, tout comme les articulations et les ligaments
  • L’accent est mis sur la perception et le respect des réactions du corps, de ses douleurs, de ses détentes
  • Le yoga insiste plus sur la coordination posture/souffle, la centration et l’attention, voire le geste « énergétique » que sur le « forcing » musculaire et le gain de souplesse qui se fait naturellement au fil de la pratique sans volonté avide. Il inclut toujours de maintenir les postures et de prendre du repos entre les postures, calmant ainsi le rythme cardiaque, et la production d’acide lactique
  • Le yoga met l’accent sur l’étirement et l’alignement : la façon mentale dont vous allez tenter de toucher vos orteils est plus importante que de les toucher.
  • Même si le yoga dépense de l’énergie, il en emmagasine encore plus
  • Le yoga, même tonique, est calmant, le pratiquant ne sort pas de la séance excité ou fatigué
  • Il anticipe et soulage beaucoup de pathologies et les tensions.
  • Pratiqué avec une professionnelle, et personnalisé, il n’a que peu de contre indications, quels que soient l'âge et la pathologie,
  • Il agit sur le psychisme et contribue à améliorer certains « mal être »
  • Il influence bénéfiquement tous les systèmes ​(respiratoire, circulatoire, endocrinien, nerveux, …)
  • Il équilibre les organes perturbés
  • Il permet la distance avec les émotions, la concentration, la centration, l’affirmation de soi

« Un enseignant de yoga qui laisse ses élèves se focaliser sur leurs progrès physiques

(« Hourrah, je touche enfin mes pieds ! »)​ en oubliant de les ramener en même temps vers leur dimension intérieure invisible et immuable, ne connaît que la technique et non l’essence de sa discipline ». Ariane Buisset, Maître de Yoga, Maître Zen éveillée-

Yoga de Vie - Tous droits réservés.