Ethique

 

L’Ethique du Raja Yoga été définie par le ​​Code de Patanjali,​ créé aux alentours du IIè siècle av JC. Une grande partie des articles de ce code de conduite morale restent parfaitement –et souhaitablement– applicables au 21è siècle.

Pour comprendre cela, il est important de savoir ce qui est peu connu des pratiquants occidentaux de yoga : La philosophie du Yoga, Sâkhya, celle qui nous intéresse ici, est athée.

Même si le Yoga traditionnel indien est théiste, il s’appuie non sur des dieux multiples ou un dieu créateur mais sur une divinité unique et intime à chacun : l’ Ishvara.

Pour résumer, le Code de Patanjali développe des obligations et interdictions de comportement envers les autres et envers soi même. Liz s’inspire de cette philosophie pour proposer une éthique développée dans son Code Déontologique il est intéressant de garder en mémoire l’aspect profondément transgressif de cette pratique.
Le Yoga, c’est subversif car c’est un premier pas vers la véritable liberté !

Les lois codifiés du Yoga ne font pas un Yogi ou une Yogini. Il ne faut pas confondre le monde social ou la société déploie ses avidités et son monde intérieur. Respecter les règles basiques de vie en société permet de vivre en communauté mais pour le Pratiquant seules la Conscience, la découverte de soi, voire du Soi, le travail sur l’énergie se font hors des cadres des sociétés et leurs codes moraux fluctuant n’y ont pas de place. Le Pratiquant vit son éthique dans le respect absolu de la vie où tout n’est qu’énergie.

Ainsi, sachons que si je vis dans la colère, la rancœur, l’avidité, la jalousie, je serai influencé par des énergies négatives et attiré par des évènements négatifs.

Au contraire, les chatoyantes énergies de la pratique développeront des comportements de compassion, d’ouverture….et leurs bénéfices !

Pratiquons donc dans la rigueur et la Joie !

No announcement available or all announcement expired.